Actif : oui / non
No
Titre term
Précarité alimentaire
Chapo

Ce support présente aux collectivités territoriales des axes d’actions diversifiés pour une transformation en faveur d’une alimentation solidaire, raisonnée et participative (mobiliser des coopérations autour de systèmes alimentaires territorialisés dans le cadre d’une démarche participative des bénéficiaires).  

Bloc je participe

Accélération de projet

Suivi en temps réel

Liste de diffusion

Je participe

 

Nous cherchons à maximiser les coopérations. Partagez votre engagement !

Je suis une collectivité, je souhaite préciser mon besoin sur cette thématique
Contexte de la thématique

Depuis la loi dite « EGAlim » du 30 octobre 2018, la lutte contre la précarité alimentaire est définie à l’article L. 266-1 du Code de l’action sociale et des familles. Cette définition, qui place

Depuis la loi dite « EGAlim » du 30 octobre 2018, la lutte contre la précarité alimentaire est définie à l’article L. 266-1 du Code de l’action sociale et des familles. Cette définition, qui place cette politique dans le champ de la lutte contre la pauvreté et les exclusions, fixe un objectif : favoriser l’accès à une alimentation sûre, diversifiée, de bonne qualité et en quantité suffisante aux personnes en situation de vulnérabilité économique ou sociale2. 

  • 335 000 tonnes d’aide alimentaire ont été distribuées en France en 2018  
  • 5,5 millions de personnes touchées (en 2019) 
  • 200 000 bénévoles associatifs (en 2018) 
  • 9,3 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté, soit 14,7% de la population française (INSEE, 2019)  
  • 31,3% des étudiants vivent en dessous du seuil de pauvreté ainsi que 7,6% des retraités (INSEE, 2019) 

La précarité alimentaire est liée à la pauvreté, les femmes représentent la plus grande partie des bénéficiaires (en 2016, 52,4 % et les enfants, 35 %).  Les enfants issus de familles défavorisées mangent moins à la cantine (40%) que les enfants issus de familles de catégories socioprofessionnelles supérieures (17%). L'obstacle économique est le premier motif évoqué par les familles qui n'inscrivent pas leur enfant à la cantine de son établissement[3].

La crise sanitaire a amplifié le recours de l’aide alimentaire sur le territoire. Le public bénéficiaire a évolué au cours de cette dernière année, la Croix-Rouge indique qu’il « s’agit principalement de chômeurs, de travailleurs intérimaires ou de travailleurs pauvres, de personnes en situation de grande exclusion, d’étudiants, de travailleurs indépendants et de commerçants ». La crise sanitaire a fragilisé sur le plan social et économique des personnes qui se situaient dans une situation de fragilité.

La création, en 2014, du Fonds Européen d’Aide aux plus Démunis (FEAD) a ajouté à l’aide alimentaire et/ou une assistance matérielle de base aux plus démunis l’accompagnement de mesures d’intégration sociale. Son règlement précise que « le Fonds favorise la cohésion sociale, renforce l’inclusion sociale et, à terme, participe donc à l’objectif d’éradication de la pauvreté dans l’Union ».

La difficulté d’accès aux denrées alimentaires engendre « des problèmes graves de santé physique et mentale et la perte de l'espoir de pouvoir s'en sortir ».

Par ailleurs le gaspillage alimentaire, qui représente chaque année en France près de 10 millions de tonnes de nourriture consommable gaspillées, soit l’équivalent de 150 kg/hab./an, a participé à la prise de conscience de la population de la pollution engendrée par la production de masse. 

Au-delà d’une réponse à une aide d’urgence, cette fiche se propose d’appréhender cet enjeu de justice sociale en articulant la qualité de l’alimentation, son lien avec la réinsertion professionnelle, la transition écologique et le développement des territoires via l’exploitation des ressources locales. 

Pertinence de la thématique

La lutte contre la précarité alimentaire ambitionne d’intervenir dans différents domaines impactant la vie quotidienne des habitants (se nourrir en quantité suffisante, partager des moments conviviaux autour de techniques de cuisine, devenir acteur de son environnement en s’occupant de son potager, d’un jardin ouvrier ou partagé…) tout en développant des circuits courts et responsables grâce à l’instauration d’un partenariat local entre les agriculteurs, les institutions, les associations et les habitants / bénéficiaires (épicerie sociale et solidaire, AMAP, circuit court pour la restauration collective…).   

Ce champ d'intervention regroupe de nombreuses thématiques (la santé, l’accès à l’alimentation raisonnée, le développement durable, l’économie locale, le lien social, l’insertion professionnelle…), de nombreux acteurs (les bénéficiaires des colis ou dons alimentaires, les bénévoles, les associations, les agriculteurs, les grandes surfaces, les institutionnels, les professionnels de la santé et de la restauration…) qui peuvent s’articuler autour d’un projet commun et de territoires. Ces projets peuvent à minima relever de l’assistance (distribution de colis ou de bons alimentaires) pour permettre le développement d’une autonomie financière (aides financières non fléchées) tout en se colorant plus ou moins d’un accès à une alimentation saine, équilibrée et responsable (cuisiner des produits de saison, fonctionner en circuit court, accéder à une épicerie solidaire…). 

Voici quelques axes de travail conçus, là encore, comme des sources d’inspiration pour les territoires, dont les projets concrets restent à définir par les acteurs locaux, dans une logique de transferts de compétences et de développement de lutte contre la précarité alimentaire et de développement durable: 

Les problématiques liées

Description

L’aide alimentaire se décline sous plusieurs formes, les familles peuvent réceptionner des colis alimentaires ou accéder à des repas préparés par des chefs cuisiniers (les cuisines solidaires à Paris) ou encore, pour celles logées en hébergement d’urgence ou dans des logements sans cuisine, accéder à des lieux de qualité disposant de cuisines équipées pour elles-mêmes préparer leur repas (Alimentation et cuisine en partage à Paris)

“Les Cuisines solidaires” pour les bénéficiaires de l’aide alimentaire

Alors que la majorité des français est confinée, seize chefs bénévoles au sein de l’association “La tablée des Chefs” sont mobilisés afin de créer des plats de grande qualité, contenant les apports

juin 2021
Manger un plat équilibré à moins de 2 euros

Durant l’année 2005, la conseillère en économie sociale et familiale constate une montée en charge des difficultés budgétaires entraînant une hausse des demandes de protection sociale et de

juin 2021
Les parents gourmands : un atelier prévention santé par la nutrition

La commune de Saint-Chamond s’investit dans la campagne Fraich’attitude depuis sa création en 2005. Cette semaine nationale est l’occasion de promouvoir la consommation de fruits et légumes.

Pour

juin 2021
Echange équitable et solidaire : des pots de confiture contre des denrées alimentaires non périssables

L’idée du CCAS est de fabriquer, avec la participation active des bénéficiaires, des confitures avec des fruits récupérées auprès d’une grande surface et de proposer à la population de les échanger

juin 2021
Lancement officiel de Nantes Ville Comestible et remise des prix Hackgriculture le 28/04/15

Nantes Ville Comestible a décidé de passer à l'étape supérieure en imaginant un programme ambitieux pour soutenir le développement de l'agriculture urbaine et périurbaine durable sur Nantes Métropole

juin 2021
Jardins d’utilité sociale

Cette action doit permettre à des bénéficiaires du RMI de se réinsérer socialement et professionnellement au travers d’une activité économique tout en produisant des légumes frais pour alimenter l

juin 2021
Tous à la soupe de la solidarité !

Chaque année, à l’occasion de la journée du refus de la misère, le CCAS de Blénod-lès-Pont-à-Mousson organise une soupe de la solidarité dans un quartier différent de la commune, en invitant toute la

juin 2021
Les jardins du cœur : du jardin a l’assiette

Cette action est à vocation sociale, environnementale et économique. Pilotée par le CCAS, elle consiste à conforter le développement d’une culture maraîchère biologique et la préservation de la

juin 2021
Pour une sécurité sociale de l'alimentation

En France, la sécurité sociale de santé offrait aux citoyen•ne•s, dans sa construction initiale, l’accès à des soins médicaux, quels que soient leurs revenus. Pourquoi ? Parce que la santé est un bien

juin 2021
Description

La coopération entre les acteurs du territoire s’est formalisée autour d’outils juridiques qui peuvent servir d’impulsion pour développer des réseaux locaux comme les projets alimentaires territoriaux (exemples : CaenDijonNantes…) ou les marchés d'intérêt national (MIN).

Projet Alimentaire Territorial - Caen Normandie Métropole

Depuis 2017, Caen Normandie Métropole est engagé de manière active dans l’élaboration de son Projet Alimentaire Territorial (PAT).

Ainsi, le PAT de Caen Normandie Métropole est porté par trois

juin 2021
Projet alimentation territorial départemental - Côte-d’Or

Depuis 2011, le Département met en œuvre une politique alimentaire dont l’objectif est de soutenir l’activité agricole, maintenir l’activité en milieu rural et les paysages, et assurer un

juin 2021
Vers un nouveau modèle alimentaire de la métropole nantaise

Projet Alimentaire Territorial - Nantes Métropole 

Les projets alimentaires territoriaux (PAT) résultent de la loi d’Avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt du 13 octobre 2014.

Le

juin 2021
Un laboratoire agro-alimentaire partagé pour le clunisois

Prise de conscience des opérateurs et de la collectivité de l'impasse dans laquelle nous allions : d'une part, volonté de développer les circuits alimentaires et d'autres part, disparition des

juin 2021
Ressourcerie alimentaire

Le projet de « Ressourcerie alimentaire » fait suite aux différentes expérimentations concluantes des « Cantines de la fourmi » proposées ces trois dernières années à Morlaix dans le cadre de la

juin 2021
L'Epicerie

Le projet consiste en la création d'un lieu aux multiples fonctionnalités et usages. Il s'agit de la réalisation d'une épicerie solidaire et d'un tiers lieu dédié aux résidents du quartier. L'épicerie

juin 2021
Amicalement Vôtre - Un restaurant solidaire adossé à une épicerie sociale

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, cette association créée en 2012 a mis en place un restaurant solidaire adossé à une épicerie sociale permettant aux personnes à revenus modestes d’y faire

juin 2021
Une plateforme digitale pour favoriser la livraison de produits frais locaux

Une plateforme digitale pour favoriser la livraison de produits frais locaux Pour aider les producteurs et commerçants du secteur alimentaire à maintenir leur activité économique, la Région Occitanie

juin 2021
ProxiDon - Une plateforme #antigaspi et #solidaire

ProxiDon est une plateforme internet développée par la Banque Alimentaire du Rhône qui permet aux commerces alimentaires de proximité de faire don de leurs surplus et de leurs invendus aux

juin 2021
Baluchon - À table citoyens

Baluchon - À table citoyens est une Entreprise Solidaire d'Utilité sociale, qui à travers la préparation de petits plats cuisinés ensemble propose à des personnes éloignées de l'emploi de se

juin 2021
Carte Blanche - Cuisine coopérative saine, durable, éthique et accessible à tous

CARTE BLANCHE est créée en 2018 par des parents d'élèves et des cuisiniers, en zone rurale proche de Besançon, pour offrir aux enfants une cuisine familiale, des produits locaux et sains. Le bon sens

juin 2021
Le projet BioCanteens - Mouans-Sartoux

Le réseau de transfert BioCanteens vise à développer la distribution de repas scolaires durables au sein de sept villes européennes, et de s’en servir comme levier pour le développement d’une

juin 2021
Nouvelle légumerie pour la Cuisine Centrale

Soucieuse de la qualité des services proposés par la Cuisine Centrale située à Saint-Ladre, la Ville d’Amiens s’est dotée fin 2018 d’une légumerie afin de proposer dans ses menus des produits frais et

juin 2021

En tant que commune, je précise mon besoin sur cette thématique

Rejoignez la communauté active

Outils
lun 07/06/2021 - 08:02

En France, la sécurité sociale de santé offrait aux citoyen•ne•s, dans sa construction initiale, l’accès à des soins médicaux, quels que soient leurs revenus. Pourquoi ?

Auteur: Julie
Evenement
jeu 24/06/2021 - 08:35
Auteur: MHAIDARA