Titre term
Adolescents & jeunes
Chapo

Ce support présente aux collectivités des angles d’attaque potentiels sur le thème du droit des adolescents et des jeunes adultes à une vie épanouie, selon des modalités propres à nourrir la coopération et l’engagement citoyen. Elle prend appui sur les propositions issues de l’un des groupes de travail préparatoires à la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté des enfants

Bloc je participe

Accélération de projet

Suivi en temps réel

Liste de diffusion

Je participe

 

Nous cherchons à maximiser les coopérations. Partagez votre engagement !

Je suis une collectivité, je souhaite préciser mon besoin sur cette thématique
Contexte de la thématique

Les adolescents et les jeunes adultes sont particulièrement exposés aux risques sociaux, notamment en période de crise sanitaire et économique : décrochage scolaire, désœuvrement, orientation subie, pauvreté étudiante, insertion professionnelle précaire, etc. Ces difficultés, vécues par un nombre significatif d’adolescents et de jeunes adultes, sont perçues et appréhendées par toutes les familles. Elles se manifestent tout particulièrement dans les espaces marginalisés de la République (QPV, zones rurales isolées, Outre-Mer). Le temps de l’adolescence et de l’entrée dans l’âge adulte, où l’on

Les adolescents et les jeunes adultes sont particulièrement exposés aux risques sociaux, notamment en période de crise sanitaire et économique : décrochage scolaire, désœuvrement, orientation subie, pauvreté étudiante, insertion professionnelle précaire, etc. Ces difficultés, vécues par un nombre significatif d’adolescents et de jeunes adultes, sont perçues et appréhendées par toutes les familles. Elles se manifestent tout particulièrement dans les espaces marginalisés de la République (QPV, zones rurales isolées, Outre-Mer). Le temps de l’adolescence et de l’entrée dans l’âge adulte, où l’on aspire à la fois à s’autonomiser du cercle familial et à retrouver d’autres formes d’affiliation collective, expose dès lors à deux risques importants. Le premier : s’enfoncer dans une solitude sans limite, synonyme de perte de confiance, à la fois en soi, en autrui et en l’avenir, pouvant déboucher sur des formes d’auto-exclusion, sinon de mise en danger. Le second : se retrouver sous l’emprise de tiers inadaptés, entraînant les jeunes concernés dans une socialité fondée sur la défiance, voire la violence, à l’antithèse du désir d’être pleinement au monde qu’éprouvent la plupart des adolescents et jeunes adultes. 

C’est à partir de ce désir fondamental de vie en commun des jeunes que les démarches « Territoires en commun » et « Territoires d’engagement » proposent d’imaginer un positionnement de la puissance publique et de ses alliés citoyens comme une « force tierce » positive, engagée sur les territoires, un référent pluriel et constructif, identifié par les adolescents et les jeunes adultes comme une source de propositions toujours disponible, faisant appel à leur capacité d’agir, pour s’engager à leur tour et se sentir appartenant à une communauté de destins.

Pertinence de la thématique

Le thème concerne tous les citoyens sur tous les territoires et répond aux points de vigilance des démarches « Territoires en commun » et « Territoires d’engagement » : impacts dans la vie quotidienne, vision de long terme sur notre modèle de société, réflexion à l’échelle des bassins de vie, croisements de compétences institutionnelles, projets concrets propices au travail en équipe.  

L’angle « jeunesse » est complexe car ce n’est pas une thématique en soi, plutôt une catégorie de public. Cependant, en partant des besoins des adolescents et des jeunes adultes, dans le contexte de crise que nous connaissons, un angle apparaît pertinent pour l’engagement citoyen : promouvoir leur droit à vivre de façon épanouie sur leur territoire. Dans cet esprit, les acteurs locaux n’ont pas à choisir entre se mobiliser « pour les jeunes » (via les institutions, le tissu économique et les habitants adultes) ou faire « se mobiliser » les jeunes eux-mêmes. Ils peuvent croiser les deux approches, à travers une démarche globale, intergénérationnelle, fondée sur l’expérience de vie des adolescents et des jeunes, au sein de laquelle la notion d’engagement, par et pour eux, devient fondatrice de leur socialisation.  

Voici quelques axes de travail conçus, là encore, comme des sources d’inspiration pour les territoires, dont les projets concrets restent à définir par les acteurs locaux, dans une logique de transferts de compétences et de développement d’une culture locale du « droit des adolescents et des jeunes adultes à une vie épanouie » :

Les problématiques liées

Description

Le développement de stratégies de connexion renouvelées aux adolescents et aux jeunes adultes, en allant à leur rencontre là où ils sont, en leur proposant des lieux adaptés et non-stigmatisants, en faisant émerger avec eux des objets d’engagement qui correspondent à leurs attentes et priorités, et enfin avec une attention particulière aux adolescents et jeunes adultes en situation d’isolement et/ou de désœuvrement. 

La participation citoyenne des jeunes à la vie locale

Définition et enjeux de la participation citoyenne. Conditions, modalités et outils de mise en place et d'animation du projet. Collaboration avec les acteurs locaux et les partenaires institutionnels

septembre 2020
CAF du Var : Films "Parole d'ado"

Ecoutons  les ados s'exprimer sur leur identité, la politique, leur territoires, leurs loisirs et leurs rêves. Une expérience instructive et introspective pour les jeunes créateurs et les vieux

juin 2021
Promeneurs du Net : une présence éducative sur Internet
80 % des jeunes âgés entre 11 et 17 ans sont présents sur le Net une fois par jour, et plus de 48 % d’entre eux se connectent aux réseaux sociaux plusieurs fois par jour. Qui pour les accompagner sur Internet ? Qui pour répondre à leurs sollicitations ? Qui pour leur inculquer les bonnes pratiques ? Qui, enfin,  pour les sensibiliser aux risques ?
juin 2021
Description

Le développement de plateformes de coopération sur les territoires, à partir des collectivités et intégrant de façon volontariste les établissements de l’Éducation Nationale, l’éducation populaire, le monde associatif, des Maisons des Adolescents, des représentants des réseaux de santé et de la justice, des représentants du tissu économique, etc. Ces plateformes se fixeraient des objectifs partagés pour fonder et proposer des projets d’engagement. ….

Flers. Des collégiens à la tête de leur propre entreprise

Les 4e Segpa du collège Jean-Monnet ont créé et fait tourner leur mini-entreprise malgré la crise sanitaire. Les bénéfices ont été versés à des associations. 

Accompagnés pas l'Association

juin 2021
Prix Ilan Halimi 2020 : Sept jeunes Seynois à Matignon

Sept jeunes Seynois ont reçu le Prix Ilan Halimi de la DILCRAH, des mains du premier ministre pour leur travail sur le recueil de mémoire des Chibanis. Une cérémonie à Matignon, et une autre à l

juin 2021

En tant que commune, je précise mon besoin sur cette thématique

Rejoignez la communauté active

Outils
dim 27/09/2020 - 10:58

Définition et enjeux de la participation citoyenne. Conditions, modalités et outils de mise en place et d'animation du projet.

Auteur: CNFPT