La participation citoyenne est-elle devenue incontournable pour l'aménagement des communes ?