Engagement citoyen

Depuis 2014, les Parisiens ont la possibilité d’imaginer et de voter des projets avec la mise en place d’un budget participatif et de contribuer concrètement à la fabrique de la ville. L’année 2019 a permis à plus de 200 000 participants de prendre part au vote, numérique et physique, soit 10% de plus que l’année dernière.

La Mairie de Paris débloque 100 millions d’euros par an pour son budget participatif

Le cabinet Environnement & Société propose aux communes bretonnes une gamme de services d’études et de conseils en sociologie leur permettant d’intégrer dans leurs projets d’aménagement, les attentes et les besoins réels des habitants, actuels et futurs, en matière d’habitat, de déplacement, de qualité des équipements et des espaces publics. Au fil des missions, E&S a complété son savoir-faire par une expertise en concertation, représentative et opérationnelle.

La participation citoyenne est-elle devenue incontournable pour l'aménagement des communes ?


La Coordination nationale des Conseils de développement poursuit son accompagnement auprès des élus et agents des intercommunalités, en publiant un guide pratique qui recense des recommandations et suggestions sur la mise en place, l’organisation et le fonctionnement des conseils de développement.

Une nouvelle ambition pour la démocratie participative intercommunale : les conseils de développement publient un guide pratique !

Si la participation citoyenne pour soutenir les jeunes des cités est vue comme un moyen de sortie de crise, elle n’est ni un exercice frileux de modération, ni une capitalisation imprudente de la colère. Une agora qui échappe à cette alternative infernale est un catalyseur d’initiatives qui responsabilisent toutes les parties engagées en soignant le lien, de la stigmatisation à la fraternisation.

> Lire l'article en entier

Réparer l’audace, ou comment accompagner les "jeunes de la cité" dans la coopération

Dans l’organisation territoriale de la République, les institutions intercommunales se sont fortement développées au cours des 25 dernières années. Le citoyen est rarement impliqué dans les choix politiques qui orientent l’action de l’intercommunalité, alors qu’il en bénéficie dans sa vie quotidienne.

Réussissons la transition démocratique dans les intercommunalités

Afin d’accueillir de nouveaux habitants, Saint-Pons, en Ardèche, avait besoin de fonds pour rénover le bâti communal et étendre son école. Le pari du maire, qui s’est tourné vers un financement participatif en ligne, s’est révélé concluant dans cette commune rurale de 310 habitants : plus de 11 000 euros ont été récoltés en deux mois, en 2018, permettant de financer une cloison amovible dans l’école rénovée et agrandie.

Quand le financement participatif transforme l'école du village

En 2017, la SEMAEST, société d’économie mixte chargée du développement commercial à Paris, a testé l’application mobile Cmarue. Objectif de cette expérimentation, menée en partenariat avec le GIE Paris Commerces : recueillir l’avis des habitants sur de nouvelles implantations commerciales dans un quartier parisien émaillé de locaux vacants. Deux ans plus tard, une dizaine de commerces de proximité s’apprêtent à lever le rideau.

Revitalisation commerciale : avec l’outil Cmarue, les habitants ont leur mot à dire