Manosque : Plus de nature dans mon quartier pour mieux vivre ma ville

Céline Pleuveraux et Stéphane Bodrédo

 

Le projet consiste à réaliser des aménagements favorables à la biodiversité et au cadre de vie le long d’un cheminement qui traversera plusieurs quartiers de la ville. Le territoire est constitué notamment par deux quartiers de Manosque identifiés dans le cadre de la Politique de la Ville comme quartiers prioritaires, dont le centre ancien, et qui abritent un peu moins de 5000 personnes. Entre Alpes et Provence, la commune de Manosque abrite un patrimoine naturel important riche en biodiversité méconnu. Ce cheminement sera conçu et réalisé par les habitants des quartiers, accompagnés par le CPIE en associant les services techniques et environnement de la ville, avec la participation d’entreprises situés sur le parcours. Ce projet s’inclut dans les actions du Contrat de Ville et est soutenu par le CGET et l’Agglomération Durance Luberon Verdon DLVA. Le projet consiste à réaliser des aménagements favorables à la biodiversité et au cadre de vie le long d’un cheminement qui traversera plusieurs quartiers de la ville. Le territoire est constitué notamment par deux quartiers de Manosque identifiés dans le cadre de la Politique de la Ville comme quartiers prioritaires, dont le centre ancien, et qui abritent un peu moins de 5000 personnes. Entre Alpes et Provence, la commune de Manosque abrite un patrimoine naturel important riche en biodiversité méconnu.

Bilan

Acteurs

Les partenaires et les participants

Le projet est mené en partenariat avec le Service Politique de la Ville, le Service Jeunesse de la commune et associe également la communauté éducative du Centre de l'enfance (centre de loisirs, ludothèque, animateurs, agents techniques et administratifs, parents, enfants...), les différents animateurs des locaux de proximité des quartiers, le service de Prévention spécialisé, les associations locales... La commune de Manosque mène déjà des projets pour réfléchir à la requalification paysagère de l’espace d’entrée de ville avec des actions sur le domaine public, la place des piétons, les modes doux de déplacement, la trame verte et bleue, la gestion des panneaux publicitaires, la rénovation urbaine et la qualité du cadre de vie et également l’accueil de la biodiversité dans les entreprises de la zone d’activités. Le projet du CPIE s’inscrit en complémentarité de ces projets et portera sur des espaces du domaine public mais aussi sur les espaces extérieurs privés des entreprises par exemple. En effet, lors d’un précédent projet à Manosque, le CPIE s’est aperçu que le monde de l’entreprise s’intéresse à la protection de la biodiversité et peut investir dans la mise en place de petits aménagements, contribuant ainsi également à l’amélioration du cadre de vie. Fort de cette expérience, il va proposer à de nouvelles entreprises de participer à la création d’aménagements favorisant la biodiversité ordinaire. Un partenariat a été établi avec d’autres acteurs du territoire: associations, commerçants, bailleurs sociaux, syndics professionnels des quartiers prioritaires... Enfin, les habitants des quartiers seront invités à s’associer au projet. Ceux du quartier des Ponches (quartier prioritaire), et plus particulièrement les jeunes, portent un projet de jardin appelé « Arc-en-ciel ». Les jeunes ont une volonté forte mais un accompagnement est nécessaire pour faire évoluer ce lieu vers un jardin partagé.

Domaine

Secteur(s)

Outils

Contexte

Infos

Thématique d'inspiration
Problématique
Planification avec les habitants