Les Molières - Concertation des citoyens : Les temps de l'enfant à l'école

Yvan LUBRANESKI (Maire)

Une concertation qui a abouti à un meilleur emploi du temps pour les enfants à l'école

Contexte :

En 2013, la Loi Refondation de l'école portée par Vincent Peillon, alors Ministre de l'Education Nationale.

La loi est l'aboutissement d'un consensus entre professionnels de l'éducation, qui souhaitent revenir à la semaine de 4 jours, laquelle a produit une baisse du niveau scolaire des éléèves français comparativement aux autres pays de l'OCDE.

La loi prévoit  de concentrer les apprentissage sur 5 matinées et de varier les activités de l'après-midi en demandant aux communes d'organiser une partie de celles-ci.

Les principales mesures  :

- Ajout d’une demi-journée de classe supplémentaire, le mercredi matin (ou samedi matin par dérogation).

- Création de périodes d’activités pédagogiques complémentaires

En juin 2017, le gouvernement prend une décision inédite : laisse le choix aux communes de déroger à la loi et revenir à la semaine de 4 jours.

En mars 2018, la commune des Molières, organise 3 matinées de concertation avec des animateurs en intelligence collective. Sans décision de déroger à la loi, les 4,5 jours sont maintenus.

Un comité d'éducation est crée et propose de réunir élus, parents, professeurs et agents communaux. Il se réunit en juin et en juillet 2018, et travaille aux conditions d'accueil de l'enfant à l'école.

En novembre 2018, le bilan de la 3ième réunion du comité éducation relance le processus de concertation. Lors de ce comité, la position de la municipalité est beaucoup plus affirmée en faveur des 5 matinées ou 4,5 jours.

Une conférence présentée par Claire Leconte est organisée le mercredi 9 janvier 2019.

En janvier 2019, enseignants, élus, représentants de parents d'élèves se sont mis d'accord pour coopérer à la construction d'un emploi du temps scolaire adapté aux enfants et aux spécificités de l'école des Molières et de son environnement.

 

Bilan

Bilan

Résumé

Après une longue période de concertation, et l'intervention de Mme Claire Leconte, professeur, chronobiologiste et psychologue de l'enfant, un emploi du temps scolaire et périscolaire a été validé par une forte majorité de parents, afin de s'adapter au mieux aux temps de l'enfant et à la consolidation de ses apprentissages

Contexte

Réforme rythmes scolaires, puis décret Blanquer de Juillet 2017.

Résultats obtenus

Mise en place de ce nouvel emploi du temps à la rentrée de septembre 2019

Emploi du temps : Cet emploi du temps, à travailler sur le fond, la forme, et la tarification, est le suivant, il sera appliqué à la rentrée de septembre 2019 et va faire l'objet d'un Projet Educatif Territorial adapté :

Lundi, Mardi, et Vendredi 

  • 8h30 - 12h15 Temps scolaire
  • 12h15 - 14h Restauration 2 services
  • 14h - 15h45 Temps scolaire

Mercredi 

  • 8h30 - 12h15 Temps scolaire

Jeudi

  • 8h30 - 12h15 Temps scolaire
  • 12h15 - 14h Restauration 2 services
  • 14h - 16h30 Temps périscolaire : Parcours pédagogique (remplace les 2 ateliers NAP d'aujourd'hui en 1 seule session, qui a vocation à être un moment de loisir et découverte, si possible en développant les liens avec les contenus pédagogiques du temps scolaire).

Difficultés rencontrées

Professeurs peu motivés par le projet, parents indécis.

Conseils

Prendre le temps et informer

Territoires

Région(s)
Département(s)

Domaine

Outils

Contexte

Méthodes / Outils

Objectifs et méthodes

Objectifs

Créer un emploi du temps le meilleur possible pour les enfants

Déroulement

Réunions de concertation, mise en place d'un comité consultatif "éducation", interventions de Mme Leconte (2 conférences, interventions sur site auprès des professeurs et du périscolaires, sur des temps distincts), consultation par vote des parents, organisée par les représentants de parents.

Infos

Objectifs
Co-décider, co-construire
Concerter, délibérer
Mobiliser les habitants ou les parties prenantes