À Hédé-Bazouges, un chantier participatif pour un skate park "fait maison" (35)

Jean-Christophe Bénis (Maire)

La demande ne datait pas d’hier. En 2014, des jeunes de cette petite commune d’Ille-et-Vilaine avaient déposé en mairie un projet de skate park. Mais les élus n’étaient pas vraiment convaincus qu’il serait utilisé intensément ; surtout, les devis demandés prévoyaient une dépense située entre 60.000 et 80.000 euros. Beaucoup trop pour le budget d’une commune de 2.162 habitants ! L’idée semblait donc irréalisable.

Par chance, la maire adjointe à la jeunesse, aux sports et à la communication, Isabelle Clément-Vitoria, rencontre alors Nicolas Peuch, un skateur habitant un département voisin. Il lui propose de dessiner l’équipement et de les accompagner dans un chantier d’auto-construction avec les jeunes eux-mêmes.

50 volontaires bénévoles

Nicolas dessine donc le projet, la maire adjointe coordonne les opérations, un autre conseiller municipal professionnel dans le bâtiment se charge des approvisionnements et du suivi de chantier, et une cinquantaine de jeunes, aidés de quelques adultes bricoleurs, s’inscrivent comme volontaires pour aménager le site.

18 jours de travail, 5 mois de chantier

Le chantier est mené à bien en 18 jours, sur 5 mois, au cours de l’été 2015. Puis une plasticienne intervient, pour réaliser la décoration du circuit avec d’autres jeunes de la commune, d’âge primaire cette fois.

Réutilisation d’un terrain déjà bitumé

Par chance, le skate park a pu être construit en plein centre de la commune, sur un ancien terrain de tennis bitumé au pied des ruines du château médiéval. Il est inauguré en 2016. Cette réutilisation d’un endroit bitumé déjà existant et la participation des jeunes eux-mêmes a d’ailleurs valu à la commune un prix du développement durable.

Le chantier n’a finalement coûté que l’achat des matières premières, soit 18.452 euros au total : 15.000 fournis par la mairie, le reste par la caisse locale d’une banque et le supermarché voisin. "C’est certainement le skate park le moins cher de France", avoue l’adjointe à la jeunesse, aux sports et à la communication, avec satisfaction.

  • Opération d’animation jeunesse réussie

L’opération est menée jusqu’au bout avec succès parce que les élus ont su mobiliser les bonnes personnes et veiller à la convivialité du chantier. Tous les volontaires, les jours où ils travaillaient sur le site, étaient en effet invités au restaurant le midi. Ces moments de rencontre entre jeunes et adultes ont durablement amélioré l’ambiance à Hédé-Bazouges. Dans la mémoire des villageois, c’est une animation jeunesse réussie.

Thématique d'inspiration
Problématique
Planification avec les habitants