Campus zéro déchet : Projet test à l'Université Paris-Dauphine

Julie Rémy
De nombreux établissements ont voulu s’engager dans la réduction des déchets, que ce soit une volonté de la direction ou d’associations étudiantes. Cependant, les administrations et les associations étudiantes ont du mal à monter des projets communs et à travailler ensemble. Les associations étudiantes adhèrent difficilement aux projets des administrations sur les déchets (non prise en compte des contraintes des établissements, frictions diverses avec l’administration), quand, d’un autre côté, l’administration elle-même a des difficultés à faire participer les usagers du campus sur la réduction et le tri des déchets (non prise en compte des usages des locaux par les usagers, non intégration de ceux-ci au processus de réflexion et de décision). Le REFEDD, réseau national travaillant aussi bien avec les directions d’établissement qu’avec les étudiants et leurs associations, souhaite jouer un rôle de médiateur dans la création et le développement de projets Campus zéro déchet. Il s’est associé à l’association Zero Waste France, spécialiste des questions de déchets en France.

Bilan

Bilan
Suite à cela, les actions en projet sont les suivantes :
  • veiller à l’intégration des diverses parties prenantes et poursuivre le  dialogue entre les étudiants et les associations étudiantes avec l’administration. Il s’agira d’aider à la compréhension des attentes et des besoins entre ces deux parties prenantes.
  • poursuivre les formations.

Diffusion du projet Campus zéro déchet au niveau national

Le REFEDD a été sollicité par la Mairie de Paris pour participer à la concertation sur les déchets de son Programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés. Le projet test à l’Université Paris Dauphine a été présenté, ainsi que les constats que l’on peut en tirer sur l’implication des parties prenantes, dont les étudiants. Des partenariats sont en cours de formalisation avec diverses organisations :  Campus responsables (une SCOP qui accompagne les établissements sur le développement durable), le CNOUS (CROUS au niveau national), des associations étudiantes ayant mis en place des actions sur la thématique et des associations qui souhaitent monter des projets. Grâce aux retours d’expériences issus du projet test à Dauphine et des éléments, le REFEDD va réaliser des outils méthodologiques pour la mise en place de projets Campus zéro déchet dans les établissements d’enseignement supérieur. Une personne recrutée en volontariat service civique pour la coordination du projet déchet à l’Université Paris Dauphine aidera à la création des différents outils. Ces outils seront en accès libre et diffusés à l’ensemble des établissements d’enseignement supérieur : un nouveau guide alimentation sera publié fin 2017 ; l'outil REVENT qui aide à l’organisation d’évènements étudiants, sera actualisé et mis en ligne.

Domaine

Secteur(s)

Outils

Contexte

Infos

Objectifs
Concerter, délibérer