Qui sommes-nous ?

Face au déclin de la participation et de la confiance accordée à nos représentants, nous avons la conviction que les pratiques de participation doivent occuper une place plus importante dans notre société. Pas seulement dans le monde politique, mais aussi dans le fonctionnement de nos entreprises, la gouvernance de nos associations et la conduite de nos projets collectifs.
Nous croyons en l’intelligence collective, en l’émergence d’une innovation ouverte grâce au collectif.
Les outils numériques participatifs tels que Decidim permettent la création d’un cadre propice à son émergence. Ils inscrivent ces processus dans une démarche par étape rythmée par une méthodologie bien précise tout en gardant une trace des contributions de chacun. L’enjeu étant d’aboutir sur une synthèse et des actions concrètes dont chacun peut suivre l’évolution et s’impliquer. Nous partageons la conviction que les logiciels de démocratie numérique doivent être libres et open source. Ainsi, tous les utilisateurs ont la liberté de dupliquer, d’améliorer et d’analyser le code du logiciel. C’est un gage de qualité, de sécurité, mais surtout de tranparence, indispensable à légitimité de toute démarche démocratique.
Open Source Politics est une entreprise relevant du champ de l’économie sociale et solidaire. Notre action participe à la démocratisation des outils de démocratie participative et l’approfondissement de leur usage par tout type d’organisation faisant le pari de l’intelligence collective.

Description de nos services

Open Source Politics propose depuis plus de trois ans des services autour du logiciel libre Decidim. Nos équipes techniques et de conseil peuvent vous accompagner dans votre utilisation de Decidim au travers des prestations suivante :
- Installation et configuration;
- Développements de nouvelles fonctionnalités et adaptations;
- Abonnement mensuel (hébergement, maintenance, montée de version et support);
- Formation à l’administration;
- Conception et modélisation de vos démarches participatives (budgets participatifs, consultations publiques, appel à idées, gouvernance interne etc.);
- Animation et mobilisation;
- Synthèse quantitatives et qualitatives.

Nous avons accompagné

- La région Nouvelle-Aquitaine ;
- Le département de Loire-Atlantique ;
- Le département de la Touraine ;
- La métropole de Lyon ;
- La Métropole Européenne de Lille ;
- La ville de Angers, La ville de Nanterre;

Détails communs

Le logiciel Open Source de démocratie participative et plateforme de consultation citoyenne DECIDIM.

Experiences

Angers : des budgets participatifs et un usage large de la plateforme.
Depuis 2018, la ville d’Angers a organisé trois budgets participatifs sur Decidim dans l’objectif d’inclure toujours plus de ses habitants dans les décisions d’aménagement de leur ville. En 2018, la ville d’Angers a remporté le Grand Prix Cap’Com pour la réussite de la première édition. Près de 10 000 participants à ce jour ont soumis leurs propositions et pris part aux votes en faveur des investissements qui améliorent leur cadre de vie. OSP a mis en place, hébergé et paramétré la plateforme pour son lancement. L'équipe de la ville, responsable de la participation citoyenne, a également été formée et accompagnée par nos soins à l'utilisation de Decidim, si bien qu’aujourd'hui, c'est avec une grande autonomie qu'elle manipule et modifie la plateforme selon les besoins de la ville et de sa population.

La Convention Citoyenne pour le Climat : toute la France pouvait y participer.
D'octobre 2019 à juin 2020, 150 citoyens tirés au sort s'étaient réunis autour des enjeux climatiques. Une plateforme Decidim a été mise en place pour recueillir les contributions de l’ensemble des citoyens et des organisations autour de la question « comment réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 40 % d’ici 2030, dans un esprit de justice sociale ? » Open Source Politics a été choisie pour mettre en place une plateforme Decidim organisée autour des cinq axes de travail de la Convention. Un sixième espace était réservé aux contributions transversales. En plus de l'organisation et la mise en place de la plateforme, le rôle d'OSP à également consisté en la réalisation d’une synthèse des contributions citoyennes entre chaque session.

Contexte d'utilisation du produit

Depuis trois ans, l’équipe d’OSP s’est spécialisée dans l’hébergement en SaaS de Decidim et l’accompagnement des consultations citoyennes menées grâce à ce véritable système d’information de la participation et de la démocratie numérique. Cet outil libre et open source se positionne en complément des dispositifs déjà mis en œuvre sur le terrain et vous permet notamment de : - Documenter et laisser une trace de vos démarches : la plateforme agit comme un fil rouge de votre processus en réunissant informations et participations. Son rôle est notamment pédagogique puisqu’elle permet une bonne information du territoire et une centralisation des réunions publiques mises à l’agenda - il est possible d’héberger sur celles-ci des vidéos, des dossiers de présentation du projet, des cartes des quartiers concernés etc. - Faire participer des publics divers de manière innovante grâce de nombreuses fonctionnalités participatives (propositions, questionnaire, débats, cartographie interactive, votes etc.) qui stimulent l’intelligence collective. Renforcer la légitimité et la transparence de votre action en vous ouvrant au dialogue et en assurant un suivi dans le temps de la tenue de vos engagements. - Impliquer une communauté de contributeurs plus vaste autour de projets précis. L’outil vient donner de la visibilité à vos actions de terrain tout en permettant l’expression des publics éloignés des ateliers présentiels.

Fonctionnalités du produit

Le principales fonctionnalités de Decidim sont : La fonctionnalité propositions permet aux citoyens de créer une proposition géo-localisée et d’y associer des documents ou images. Les citoyens reçoivent une confirmation par mail une fois la proposition déposée. Cette fonctionnalité peut être utilisée comme “boîte à idées” ou “foire aux questions” durant une partie ou la totalité de la concertation. Les commentaires permettent aux utilisateurs de commenter les propositions, les débats et les rencontres, de les apprécier à travers des votes, de répondre et de réagir aux réponses en recevant des notifications. Il est possible pour votre équipe projet d’apporter un avis officiel distinct des commentaires classiques. Les débats donnent plus de latitude aux participants pour proposer à l’agenda une idée, un thème ou une question libre et participer à une délibération en commentaires. Les enquêtes sont entièrement paramétrables : questions ouvertes, à choix unique ou multiples, évaluation à partir d’une échelle graduée ou encore avec options de classement de proposition (tri préférentiel). Elles permettent de récolter l’expertise citoyenne, d’évaluer des projets et des démarches ou encore de prioriser des scénarios. L’outil budgets permet de mettre en oeuvre la phase de vote un budget participatif avec la création de projets d’investissement chiffrés sur lesquels les citoyens peuvent voter selon différents modalités (pour un nombre défini de projet, par catégorie ou dans la limite d’une enveloppe globale). Les pages permettent de créer des pages statiques à contenu informationnel comportant des textes formatés et des vidéos. Elles permettent de centraliser du contenu pédagogique ou bien de créer des FAQ propres à chaque concertation. Les actualités sont des billets de blog pour éditorialiser une démarche participative et garder une trace de son historique. Cette fonctionnalité peut permettre à l’administrateur de communiquer à différentes étapes clés de sa démarche. Les rencontres permettent de lister les réunions en présentiel, de gérer leur localisation et leur date. Il est possible d’activer l’enregistrement en ligne des participants, d’annoncer en amont des ordres du jour et de publier ensuite les compte-rendus des travaux et les résultats des débats. Cette fonctionnalité vient construire un pont entre le volet numérique et le volet physique des projets de concertation. En effet, il est possible et recommandé de documenter les rencontres passées en y associant des comptes-rendus, des photos, des verbatims, voire les propositions qui ont émaner de ces ateliers. L’outil de suivi permet à l’administrateur de rendre compte de l’état d’avancement du projet et notamment du degré de réalisation des propositions citoyennes retenues. Chaque réalisation peut être liée aux propositions citoyennes initiales. Ces réalisations peuvent être documentées au fur et à mesure de l’avancée des travaux sous forme de frise. Enfin, la newsletter est disponible pour envoyer une lettre d’information aux personnes inscrites sur la plateforme et ainsi les tenir informés par exemple d’un nouvel atelier en présentiel.

Communs
Oui