Qui sommes-nous ?

Make.org est une plateforme de mobilisation citoyenne. Elle propose une solution digitale de consultation massive, totalement inédite, capable de faire participer autour d’une question simple d’intérêt général, plusieurs dizaines de milliers de citoyens, et de restituer les résultats de cette consultation de manière claire et très actionnable.
Notre mission : engager massivement les citoyens dans la transformation positive de leur société pour créer un impact positif déterminant sur la société et pour réconcilier les citoyens.
Nos objectifs :
- Engager massivement les citoyens dans la transformation positive de leur société,
- Accompagner les pouvoirs publics dans la mise en oeuvre vertueuse de la démocratie participative,
- Accompagner les entreprises dans leur transformation et leur impact par la co-construction avec leurs collaborateurs et leurs clients.
Nos valeurs - Make.org est :
- transparent
- neutre et indépendant
- respectueux des données personnelles
- démocratique, civique et européen
Les avantages de la démarche Make.org :
- une participation citoyenne massive grâce à un outil intuitif et engageant, et un soutien fort à la communication
- des résultats clairs et actionnables grâce au travail sur la cartographie des consensus, controverses et repoussoirs
- un effet fédérateur : nous travaillons sur ce qui réunit les citoyens plus que ce qui les divise, et orchestrons la collaboration de tous les acteurs autour de ces consensus.
- un accompagnement de proximité par une équipe experte

Le Conseil éthique : Make.org a mis en place, dès sa création, un Conseil éthique indépendant en charge de contrôler la cohérence de nos actions avec nos valeurs et notre mission.

Description de nos services

Cette solution est complétée par une méthodologie d’ateliers de réflexion permettant une participation présentielle. Nous accompagnons les initiateurs de démarches participatives à toutes les étapes de leur projet :
- conception de la démarche participative
- gestion de la consultation
- communication
- analyse de la consultation
- organisation d'ateliers collaboratifs

Nous avons accompagné

La Région Hauts-de-France, la Région Bretagne, un projet d'aménagement des Champs-Elysées à Paris, des projets au niveau des villes de Bordeaux, Nantes et Grenoble

Détails communs

Notre application est open source, tout est accessible aux liens suivants : https://gitlab.com/makeorg et https://gitlab.com/chef-platform En outre, nous utilisons plusieurs logiciels open source sur lesquels nous sommes amenés à faire des contributions.

Experiences

1. La Parole aux Bretons :
4 questions sur le développement territorial en Bretagne - Une consultation initiée par la Banque des Territoires en partenariat avec la Région Bretagne, auprès des habitants de la région, sur quatre questions ouvertes liées à la qualité de vie, l’environnement, la solidarité et l’emploi. A la suite de la consultation, des ateliers collaboratifs sont organisés avec des citoyens et des acteurs du territoire pour passer des consensus aux actions concrètes.
- L'objectif : expérimenter une nouvelle approche participative et multi-parties prenantes du développement territorial.
- Les résultats : 107 127 participants ont déposé 2769 propositions qui ont été départagées par plus de 560 000 votes.
Des ateliers de collaborations sont prévus en octobre-novembre 2020 pour passer des consensus à l’action concrète, avec la Banque des Territoires, la Région Bretagne et le SGAR.
2. Consultation pour les Hauts-de-France : "Comment vous permettre de construire votre avenir en Hauts-de-France ?"
Une consultation initiée par la Région Hauts-de-France auprès des 18-25 ans de la Région, complétée par des ateliers en présentiels pour passer des consensus à l’action
- L'objectif : co-construire la nouvelle politique jeunesse de la Région avec les principaux concernés
- Résultats : 22 600 participants à la consultation ont déposé près de 1 980 propositions . 4 consensus identifiés et 13 actions concrètes co-construites sur cette base lors des ateliers collaboratifs. Nouvelle politique jeunesse construite sur cette base
3. Grand Débat Municipales 2020
Trois consultations citoyennes ont été réalisées de janvier à février en vue des élections municipales à Bordeaux, Grenoble et Nantes, en partenariat avec Sud-Ouest, le Dauphiné Libéré et Ouest-France.
- Les résultats ont permis une forte appropriation citoyenne des enjeux et des consensus locaux. Bordeaux : 24 598 participants, 895 propositions et 131 962 votes; Grenoble : 18 985 participants, 719 propositions et 103 801 votes; Nantes : 19 946 participants, 1 148 propositions et 135 011 votes. Plusieurs citoyens dont les propositions ont été plébiscitées les ont portées devant les candidats lors de débats publics locaux organisés dans les trois villes. Et en direct sur TV7 à Bordeaux.

Contexte d'utilisation du produit

Notre plateforme de consultation est pertinente pour tout projet visant à co-construire avec les citoyens des solutions concrètes, sur un sujet large concernant directement les citoyens. Exemples de sujet : - développement territorial - aménagement urbain - plan de mobilité - transition écologique - ... Notre plateforme est prévue pour la participation massive, nous travaillons donc pour des collectivités locales à partir de 80 000 habitants.

Fonctionnalités du produit

Notre plateforme permet de lancer une consultation citoyenne : - sur une question ouverte unique, par exemple "Comment mieux protéger l'environnement en Bretagne ?" - chaque participant peut proposer des solutions, courtes, commençant par "il faut" - et réagir aux propositions des autres participants en votant (pour/contre/neutre) et en sur-qualifiant (coup de coeur/réaliste/infaisable/pas compris...) Le participant peut rechercher les propositions par mot clé ou par sujet. Une page de la plateforme est dédiée à l'explication du contexte et des étapes de la démarche participative. Nos algorithmes font tourner les propositions pour leur permettre de recevoir suffisamment de vote et assurer la fiabilité des résultats. Nos mécanismes "anti-trolling" contrôlent l'absence de biais de contenu poussés par des groupes d'intérêt.

Communs
Oui