Qui sommes-nous ?

Dans les territoires, les entreprises comme dans toute organisation de travail, de précieuses ressources sont déjà-là, en sommeil parfois, en tension ailleurs. Les processus cliniques d’intelligence collective permettent de les révéler et de les déployer. Ce travail en intelligence collective est vecteur d’innovation : penser autrement et à plusieurs voix l’expérience ouvre des champs de nouveaux possibles. Pour peu qu’elles soient régulées par une réflexion partagée sur leurs usages, les ressources numériques offrent de nouvelles opportunités relationnelles, tant pour les communautés professionnelles elles-mêmes que pour leur dialogue avec les usagers (habitants, citoyens, clients, etc.).
Déjà-là accompagne des territoires de projet comme des territoires en crise. L'atelier de dialogue territorial de Déjà-là est un dispositif coconstruit avec les acteurs locaux pour animer des territoires apprenants. Pour faire œuvre commune, on ne peut faire l’économie de développer le pouvoir d'agir de celles et ceux qui ont, au quotidien, à traduire en actes le projet de travailler ensemble. Le recours à des méthodes d’intelligence collective permet aux réseaux de professionnels (ainsi qu’à leurs collaborateurs potentiels comme éventuellement à leurs usagers) de construire ensemble une pensée collective et plurielle de leurs activités et des conditions d’un service de qualité. L'atelier de dialogue territorial leur permet de résoudre les problèmes qui freinent leur performance collective. Pour un territoire en situation de crise, l’accompagnement consiste à passer de la violence au conflit, du rejet de l’autre à la vie démocratique. Le dialogue conflictuel va permettre de relier celles et ceux que tout oppose, ou que des représentations et des fonctions tendent à séparer : ce dialogue vise à substituer un conflit de critères au conflit de personnes. Déjà-là accompagne la promotion et l'outillage de la qualité du travail au sein d'organisations apprenantes. Déjà-là est opérateur des actions de formation en situation de travail (AFEST).

Description de nos services

1) Dialogue territorial : par le dialogue territorial, les acteurs locaux valorisent, articulent et actualisent leurs perceptions, contraintes et usages des ressources locales, humaines et non humaines : ils déploient leur pouvoir d'agir en ces lieux, en coopération avec celles et ceux qui sont là. Les cadres réglementaires et les pratiques professionnelles évoluent pour rendre possible une nouvelle culture de l'action publique. En mobilisant les dispositifs délibératifs (consultations, concertations, coconstruction), la performance du service public se construit au moyen de systèmes apprenants, au cœur desquels les compétences, notamment collectives, des collaborateurs et des citoyens, sont soutenues, reconnues et développées au moyen d'un dialogue sécurisé. Déjà-là est à l'initiative d'un dispositif innovant de dialogue territorial, conçu sur mesure et dont la mise en œuvre collaborative est accompagnée. Cet atelier consiste à coconstruire avec une vingtaine de professionnels, un événement participatif dédié à 200 professionnels. Véritables processus de coopération, ces ateliers de dialogue territorial œuvrent à :
- améliorer les pratiques ordinaires d'action et de coopération territoriales ,
- expérimenter des méthodes pour développer la performance collective
- amorcer la prospective de services de qualité.
2) Travail apprenant : Déjà-là mobilise les pédagogies actives de l'intelligence collective pour ancrer l'apprenance dans l'expérience du travail, faciliter la coopération et outiller la réflexivité. Le travail, à certaines conditions, peut être apprenant : associer activité et réflexivité améliore le savoir-y-faire en situation réelle de travail. Une Afest requiert d'organiser l'activité en milieu de travail en vue de produire du développement professionnel.
3) Dialogue professionnel : Le dialogue aiguise et renforce la coopération entre les professionnels, en même temps qu'il favorise l'autonomie, la réciprocité, la responsabilité. Il s'agit moins de trouver des recettes que de résoudre des problèmes et de développer le pouvoir d'agir en situation de travail réel. Il génère la rare et précieuse confiance, si simple dans son éprouvé et si délicate dans sa construction. Déjà-là met en œuvre une pluralité de modalités de dialogue professionnel et qualifie les utilisateurs à leurs usages. Dialoguer entre professionnels a pour finalités : - de partager le sens accordé à l'activité ; - d'agir de façon plus pertinente dans une situation donnée ; - de développer des compétences individuelles et collectives ; - d'objectiver un déterminisme institutionnel pour anticiper l'innovation ; - etc.

Nous avons accompagné

Réseau des professionnels de l'emploi en PACA, à Pau, en Hauts-de-France; Réseau des psychologues de Pôle Emploi en Loire-Atlantique

Détails communs

Pas formalisé par déclaration CC, mais transmission continue de méthodes et outils

Experiences

1) Ateliers de dialogue territorial en région Paca pour les parcours professionnels Coconstruction avec un cercle restreint de partenaires d'un évènement collaboratif dédié au travail en réseau des conseillers en évolution professionnelle (Cep) :
- Identification des problèmes freinant le pouvoir d'agir des professionnels et leur performance collective
- Transmission de méthodes d'intelligence collective appliquées au dialogue professionnel.
- Faciliter la traduction des règles en usages et l'ajustement des règles par un retour construit sur les usages
2) Formation-action à la conduite de Débats publics, dédiée aux cadres de différents services de l’État de la Préfecture de Bourges : passer du statut d’expert technique à celui d’animateurs d’espaces ouverts de dialogue qui impliqueront professionnels, citoyens et acteurs collectifs.
3) Constitution de l'instance économique, social et culturel (Cesc) du Parc national des Cévennes (avec Dialter) :
- mobiliser des techniques d'animation du travail collectif pour créer les conditions d’une convergence entre différents intérêts des agents du Parc, des habitants et des professionnels.
- Construire la motivation des membres du CESC Favoriser une meilleure compréhension des vocations des deux institutions

Communs
Oui