Qui sommes-nous ?

Contexte et valeurs
La concertation publique et le développement de la participation citoyenne existent pour des raisons règlementaires, et de nécessité d'amélioration du dialogue entre politiques publiques et administrés, société civile. Elles coïncident avec une demande croissance de dialogue et de concertation d'une partie de la population. Pourtant ces procédures sont encore assez peu associées à des recherches d'efficience de l'action publique sur la durée et dans tous les domaines recouverts sur les territoires. Elles peuvent ne pas dépasser le stade du "jaugeage" des parties prenantes et s'arrêter au seuil de la transformation de la culture et de l'action publique. Je considère par ailleurs que la "citoyenneté" est l'action d'un individu ou d'une structure (quel que soit son statut) allant dans le sens d'une amélioration effective, conjoncturelle et structurelle de l'action publique, ce qui suppose une nouvelle culture du risque et de l'engagement pour chacun des acteurs.
Ambitions
Mon approche en tant que formateur et consultant consiste à accompagner des démarches plus efficientes et durables en matière de développement d'une action publique territoriale. Elle ne repose pas seulement sur la mise en place d'instances et de modalités d'échanges entre les habitants et les collectivités, mais aussi sur un changement de culture publique. Ce changement nécessite une réflexion des agents et élus sur les postures les mieux adaptées à cette recherche d'efficience et de qualité de l'action publique. Il passe par un travail d'objectivisation des enjeux de territoire mais encore de société, et le développement d'une culture d'innovation et de prise de risque dans la limite des compétences et des cadres règlementaires. La consultation des habitants, usagers est alors une nécessité parmi d'autres, mais ne doit devenir une fin en soi, ou une manière de donner des gages à la demande participative d'une partie des acteurs locaux. Le travail de décentrement des élus et des agents vis-à-vus de postures implicites est une condition sine qua non d'un renouvellement de l'action publique. Enfin, la capacité à placer les enjeux devant les contingences des acteurs en présence, et en amont d'en prendre la mesure la plus juste constitue le fondement d'une autre dynamique de production de l'action publique, notamment dans une phase de transition démocratique, sociétale et écologique.
Missions
Cette approche fondée sur les enjeux permet de repositionner l'accompagnement des différences démarches de co-construction des politiques publiques actuelles autour d'approche plus efficientes et durables.

Description de nos services

- Aide des collectivités dans l'accompagnement d'un renouvellement des instances de participation, incluant une analyse des raisons pour lesquelles ces derniers ont pu rencontrer une limite mais aussi de leurs acquis et valeur ajoutée démocratique. Conseils de quartiers, conseils citoyens, instances consultatives, etc.
- Formation des habitants, agents et élus à la connaissance des tendances actuelles de la participation et de l'innovation publique. Identification de ces questions de postures, enjeux et recherche d'efficience. - Accompagnement de démarches de définition d'un contrat participatif ou de charte de l'innovation publique, incluant l'ensemble des parties prenantes.
- Diagnostic des forces et faiblesses du territoire relativement à un projet de redynamisation globale de l'action publique et de son efficience.
- Suivi et analyse de projets d'innovations publiques en vue d'en extraire leurs potentiels et limites et de faire des recommandations structurelles et organisationnelles.

Nous avons accompagné

Ville de Paris ; Région Centre Val de Loire, Commune de Goussainville, CCAVM en Bourgogne.

Experiences

2015 - 2019 - Une dizaine de formations d'élus sur les nouvelles pratiques de gouvernance et la participation citoyenne, via un Centre de formation pour élus.
2017 - Mandataire de la Ville de Paris pour l'organisation de la concertation relative à la nouvelle charte de la participation citoyenne de 2017. La mission a consisté à organiser la concertation auprès des habitants, conseils de quartier, agents et groupes politiques du conseil de Paris. Cette dernière s'est appuyée sur une consultation numérique, des ateliers de co-construction, et diverses itérations autour du document final avec les habitants. Elle a été suivie par une équipe de l'Open Gouvernement Partnership. La Charte a été votée par le Conseil de Paris en décembre 2017.

Communs
Non